Séniors : résumés RC Verdun / RC Metz

Une défaite (heu…) et une victoire (Ahhh) respectivement pour la Réserve et la Première du Rugby Club de Metz.
Une défaite suite à un vol, à une so….. arbitrale (merci M. Boudgelal pour la référence linguistique), et une victoire suite à du combat et une abnégation de nos joueurs qui font plaisir à voir !
Résumés dans la suite.

La Première du Rugby Club Moselle traverse une période on ne peut plus difficile.

En effet, toute la ligne de 3/4 est absente (les frères Schoentgen blessés, Nico D. en mission professionnelle, et Stan en vacances). Malgré cela, et avec un combat exemplaire, une belle victoire acquise au bout du bout sur le terrain d’honneur du RC Verdun.

À signaler les quelques joueurs évoluant généralement en réserve, qui ont très bien tenu leurs rangs.

Tout cela dans la marmite, on mélange et nos joueurs s’imposent sur le score de 18 à 12, privant le RC Verdun d’un point de bonus défensif.

Bravo les messins !

 

Je ne reviendrai pas sur le match de la réserve. Tout le monde a bien vu ce qu’il s’était passé.
Être arbitré par un LCA ne dérange personne. Tous les arbitres ont bien commencé un jour par la base, tout comme les joueurs apprennent d’abord à faire une passe avant de tenter les drops.
Mais là, nous avons eu le droit à un sketch du LCA verdunois. Tout le monde était d’accord à la fin du match.
Quelques exemples :

  • « Ruck, le ballon est chez nous ! » -> Non Monsieur l’arbitre, il est chez les rouges. Soyez impartial.
  • Dégagement, le ballon touche la rembarde ou un spectateur, interdiction de la jouer vite. Oui, mais que pour les joueurs messins. Les Verdunois, vous pouvez.
  • Idem, interdiction de jouer des fautes plusieurs fois rapidement. Sauf dans les 22 messins.

Allez, stop, respectons l’arbitre. Soit.

Mais l’inverse se doit d’être vrai aussi.

Ajoutez à cela l’absence de nombreux joueurs (Basile M, Guillaume H, Nicolas B, Hicham, etc etc), le combat était inégal.

« Score » final pas encore officialisé sur le site de la FFR mais apparemment, 26 à 13 « pour » Verdun.

Repos pendant 15 jours pour tout le monde, avant un déplacement à Lauterbourg le 10/11.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *