Nos cadets conservent leur première place face à BOBIGNY

Nos cadets déterminés à conserver la place de leader…

Ce samedi 23 mars 2019, nos cadets recevaient l’entente BOBIGNY/PANTIN/AULNAY pour un match en retard de la 12è et antépénultième journée de la phase de championnat. Et quoi de mieux que de profiter de cette superbe journée de printemps et du terrain d’honneur afin de remettre l’église au milieu du village ? En effet, les parigots de l’USOMC (Massif Central) n’ont rien trouvé de mieux à faire que de revenir à deux points de nos jeunes messins après avoir joué leurs matchs en retard. Toutefois, le groupe messin doit faire face à l’absence de plusieurs joueurs en raison d’une sélection régionale Grand-Est. Et malgré cela, les coachs, sûrs de la qualité du groupe mis à leur disposition, demanderont de produire du jeu afin d’étouffer l’équipe adverse le plus rapidement possible.

Force est de reconnaître, qu’une fois de plus, ils ont visé juste. En cinq minutes seulement, Metz a déjà franchi deux fois la ligne d’en-but adverse (12-0, 5è). Mouvement et vitesse sont les maître-mots de ce début de match côté messin. Côté banlieusard, on notera cette pénalité avortée de la 10è minute. Ensuite, à la faveur de quelques fautes de main côté messin, l’équipe adverse revient dans le match jusqu’à finalement marquer en force (12-5, 25è). Mais le doute n’aura pas le temps de s’installer côté messin. Vexés, dès la remise en jeu, nos cadets iront planter le 3è essai du jour (19-5, 30è). Le score n’évoluera plus jusqu’à la pause.

Le début de la seconde mi-temps démontre que les consignes des coachs sont toujours respectées à la lettre. Le quatrième essai est marqué dès la 37è minute de jeu (26-5, 37è). Et, malgré des phases d’occupation dans ses propres 22, Metz ne se servira pas du jeu au pied pour se donner un peu d’air et démontre ainsi ses certitudes dans son jeu. Le terrain d’honneur mesure 68m de large : pourquoi ne pas en profiter ? Ajoutez à cela un travail en mêlée des plus efficaces avec plusieurs ballons gagnés : la suite du match allait faire très mal aux casques des banlieusards. Pas moins de quatre essais supplémentaires seront marqués entre les 44è et 57è minutes (48-5, 57è). Nos ailiers ont flirté avec les lignes blanches extérieures et ils ont su conclure, sans aucun malentendu ! Score final : 48-5.

Outre les huit essais marqués, il faudra retenir aujourd’hui des consignes respectées à la lettre de la part de nos joueurs et une volonté constante de produire du jeu et d’utiliser la largeur du terrain.

Le résultat du jour permet d’atteindre la barre des 50 points et de repousser l’USOMC à sept points. Mais attention : c’est seulement à la fin de la foire que l’on compte les bouses…

Staff et joueurs déjà tournés vers le prochain déplacement à Meaux…

Ainsi, dès la fin du match, coachs et managers se retrouvent sur le terrain pour un debrief’ à chaud. Après les félicitations d’usage à l’ensemble du groupe, il est rappelé à tous que la première place n’est pas acquise et qu’il reste deux matchs à disputer avec notamment un déplacement périlleux dès samedi prochain à MEAUX. Plutôt de quoi en faire un fromage…